Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Monaco Looking up on aura tout vu

Visualiser l'album

Monaco Looking up on aura tout vu

Le hasard et la curiosité favorisent les rencontres ; une vitrine devant laquelle on passe, une
connaissance en commun, sont autant d’amorces pour une collaboration…
En entrant un peu par hasard dans la boutique-atelier de on aura tout vu à Paris, Marie-
Claude Beaud, Directeur du Nouveau Musée National de Monaco, a découvert un univers,
deux personnalités singulières – celles de Livia Stoianova et de Yassen Samouilov – mais
surtout une véritable passion pour la mode, les accessoires et la mise en scène.
Au même moment, l’équipe du Musée a défini un projet culturel, «Training for a Museum»,
ayant entre autres pour objectif de protéger, développer et faire découvrir un patrimoine
national aussi méconnu que varié. Le fonds de poupées et automates, don de Madeleine
de Galéa – amie proche d’Ambroise Vollard et collectionneuse passionnée – en fait
partie, mais sa présentation pose des questions scénographiques et muséographiques
bien différentes que des tableaux ou sculptures.
Ces accessoires d’intérieurs, puisque c’est bien de cela qu’il s’agit, appellent à une
mise en scène particulière, rendue possible par l’imagination débordante du duo d’on
aura tout vu qui a conçu l’exposition dans les moindres détails.
on aura tout vu insuffle une nouvelle vie aux collections du NMNM, en confrontant
deux visions de mode, celle des poupées du XIXe siècle et la leur !
De leur baguette magique ils transforment la Villa Sauber en parcours de découvertes
et de surprises, une immersion dans un univers merveilleux et festif, où les frontières du
réel sont bousculées. Les tenues Haute Couture prolongent le raffinement de ce monde
en miniature, alors que des êtres hybrides jaillissent de leur imaginaire extravagant.
Des raouts du Second empire au night clubbing contemporain, de l’étonnant mobilier
noir à la magie universelle du blanc, du smoking à la robe de mariée, des automates
musiciens à Lady Gaga… l’exposition propose une exploration ludique des usages du
monde.
Scènes d’un quotidien réel ou rêvé, on aura tout vu mélange avec brio codes et
modes.
Une invitation à voyager dans le temps et dans l’espace avec pour guide la curiosité,
l’émerveillement , la fantaisie.